L’emailing, une stratégie webmarketing puissante et efficace

Date:

Partager l'article sur :

Toujours dans le cadre de nos guides autour du webmarketing et ses stratégies, aujourd’hui et dans cet article on va aborder un outil très important pour la fidélisation des clients et les internautes en générale. Il s’agit de l’emailing qui consiste à envoyer des emails en masse, personnalisés et segmentés à l’audience cible, en utilisant une base de données de contacts qualifiés. Ce dernier se base en principe sur la permission et la confiance des internautes, qui doivent avoir donné leur consentement préalable pour recevoir les emails.

L’emailing est l’un des moyens les plus efficaces de webmarketing

L’emailing est un outil très puissant pour toucher plus d’internautes et qui permet de :

  • Produire et partager du contenu qui répond aux besoins et aux envies de chaque groupe de l’audience, tels que des newsletters, des promotions, des invitations, des enquêtes, des avis, etc.
  • Attirer et fidéliser les internautes, en utilisant des titres captivants, des designs séduisants, des textes simples et précis, des boutons d’action efficaces, etc.
  • Adapter et améliorer la communication et l’offre, en utilisant des critères comme le nom, le prénom, l’historique d’achat, le comportement, les préférences, etc.
  • Évaluer et analyser les performances, en utilisant des indicateurs comme le taux d’ouverture, le taux de clics, le taux de conversion, le taux de désabonnement, etc.

En plus, il reste comme l’un des moyens les plus efficaces de webmarketing et le moins couteux, puisqu’il permet de :

  • Renforcer et mobiliser l’audience, en établissant une relation de confiance et sur mesure avec la marque, le produit, le service ou l’organisation
  • Attirer du trafic vers le site web, en utilisant des liens dans les emails
  • Transformer les prospects en clients, en utilisant des offres personnalisées et attractives
  • Accroître le chiffre d’affaires et le panier moyen, en utilisant des techniques comme le cross-selling, l’up-selling, le remarketing, etc.

L’emailing présente de nombreux avantages par rapport à d’autres canaux de communication, comme les réseaux sociaux, le SMS, ou même le courrier postal (une méthode encore utilisée en France). Par exemple, l’emailing est :

  • Plus économique, car il ne nécessite pas de frais d’impression, d’affranchissement, ni de distribution si on le compare au courrier postalpublicitaire qui explose encore nos boites aux lettres. Ce qui peut être considérer comme un moyen plus écologique, car il réduit l’impact environnemental lié à la consommation de papier, d’encre, et de carburant utilisé par le facteur de la poste, ou le distributeur porte à porte.
  • Plus personnalisable, car il permet de créer des messages sur mesure, en fonction des caractéristiques et des intérêts de chaque destinataire.
  • Plus facile à mesurer, car il fournit des données précises et détaillées sur le comportement et la satisfaction des internautes grâce aux outils de suivis et de tracking en ligne
Lire aussi  Le référencement payant (SEA) : un guide pratique pour débutants et experts

Quelques exemples de campagnes d’emailing réussies

Voici quelques exemples de campagnes d’emailing réussies, qui illustrent comment l’emailing peut être utilisé pour atteindre différents objectifs :

  • Père & Fish, une chaîne de restaurants spécialisés dans le poisson, a utilisé un ton décalé et humoristique pour annoncer une promotion spéciale à ses clients. L’email contenait un jeu de mots sur le nom de la marque et le poisson d’avril, ainsi qu’une image d’un poisson avec un chapeau de clown. L’email invitait les clients à profiter d’une réduction de 50% sur le deuxième plat, en utilisant le code POISSONDAVRIL.
    L’email a obtenu un taux d’ouverture de 28% et un taux de clics de 12%, ce qui a permis d’augmenter le trafic et les ventes dans les restaurants.
  • Galimard, une maison de parfum fondée en 1747, a mis en valeur son expertise et son univers de luxe dans une campagne d’emailing destinée à ses prospects. L’email présentait l’histoire et le savoir-faire de la marque, ainsi que ses produits phares, comme le parfum Eau de Cologne Impériale, créé pour Napoléon Bonaparte. L’email proposait également aux prospects de découvrir les ateliers de création de parfum, où ils pouvaient créer leur propre fragrance sur mesure. L’email utilisait un design élégant et raffiné, avec des couleurs sobres et des images de haute qualité. Après l’envoi de ce dernier, il a obtenu un taux d’ouverture de 25% et un taux de conversion de 8%, ce qui a permis de renforcer l’image de marque et de fidéliser les clients.

    Consulter la source de ces deux exemples : https://www.brevo.com/fr/blog/exemples-emailing-efficaces/

Des conseils pratiques pour des opération emailing efficaces et performantes

Pour créer et optimiser ses campagnes d’emailing, il est important de suivre quelques conseils pratiques, qui permettent d’améliorer l’efficacité et la performance d’une opération emailing.

Voici quelques aspects à prendre en compte :

  • Le choix de la plateforme : il existe de nombreux outils (gratuits et payants) et plateformes d’emailing, qui offrent des fonctionnalités variées, comme la création, l’envoi, le suivi, ou l’analyse des emails. Il faut choisir la plateforme qui correspond le mieux à ses besoins, à son budget, et à son niveau de compétence. Parmi les plateformes les plus populaires, on peut citer Mailchimp ou Sendinblue, qui proposent des solutions simples et intuitives, adaptées aux débutants comme aux experts.
  • La segmentation de la base de contacts : il s’agit de diviser sa base de contacts en groupes homogènes, en fonction de critères pertinents, comme l’âge, le sexe, la localisation, le comportement, les intérêts, etc. La segmentation permet de créer des messages plus ciblés, plus personnalisés, et plus adaptés à chaque segment, ce qui augmente le taux d’ouverture, le taux de clics, et le taux de conversion.
  • La rédaction de l’objet et du pré-header : il s’agit des premiers éléments que le destinataire voit dans sa boîte de réception, avant d’ouvrir l’email. L’objet et le pré-header doivent être courts et accrocheurs, et inciter à l’ouverture. Ils doivent résumer le contenu et la valeur ajoutée de l’email, en utilisant des mots-clés, des chiffres, ou des émotions. Il faut éviter les termes génériques, les majuscules, ou les signes de ponctuation excessifs, qui peuvent être considérés comme du spam.
  • Le design et le contenu de l’email : il s’agit des éléments visuels et textuels qui composent l’email. Le design et le contenu doivent être attrayants, clairs, et cohérents, et refléter l’identité de la marque. Il faut utiliser des images et des couleurs qui attirent l’attention, des textes courts et concis qui délivrent le message, et des appels à l’action qui incitent à l’action. Il faut également veiller à ce que l’email soit responsive, c’est-à-dire qu’il s’adapte à la taille et à la résolution de l’écran du destinataire.
  • Les tests A/B : il s’agit de comparer deux versions d’un même email, en modifiant un seul élément, comme l’objet, le design, le contenu, ou l’appel à l’action. Les tests A/B permettent de mesurer l’impact de chaque élément sur le comportement et la satisfaction des destinataires, et de trouver la meilleure combinaison possible. Il faut envoyer les deux versions à un échantillon représentatif de sa base de contacts, et analyser les résultats, comme le taux d’ouverture, le taux de clics, ou le taux de conversion.
  • L’analyse des statistiques : il s’agit de mesurer et d’évaluer les résultats de ses campagnes d’emailing, en utilisant des indicateurs clés de performance, comme le taux d’ouverture, le taux de clics, le taux de conversion, le taux de désabonnement, le retour sur investissement, etc. L’analyse des statistiques permet de comprendre les forces et les faiblesses de ses campagnes, d’identifier les points d’amélioration, et d’adapter sa stratégie.
Lire aussi  Emailing & délivrabilité en 2024 : s’adapter aux nouvelles règles de Gmail, Yahoo et Hotmail

Tout ce qu’on a dit plus haut est plus facile à écrire qu’à faire, mais sachez que l’emailing est une stratégie qui nécessite une bonne connaissance des outils et des plateformes d’emailing, comme Mailchimp ou Sendinblue. Sinon, si vous voulez utiliser votre propre plateforme de mailing, vous devez maîtriser les logiciels d’envoi, la configuration des serveurs mail, sans oublier une bonne maîtrise des règles juridiques et éthiques liées à l’emailing, comme le RGPD ou la CNIL.

Les outils et les plateformes d’emailing

Les outils et les plateformes d’emailing sont des solutions qui facilitent la création, l’envoi, le suivi, et l’analyse des campagnes d’emailing. Ils offrent des fonctionnalités variées, comme :

  • La gestion de la base de contacts, qui permet d’importer, de stocker, de segmenter, et de nettoyer les contacts
  • La création des emails, qui permet de choisir parmi des modèles prédéfinis ou de créer ses propres designs, en utilisant des éditeurs visuels ou du code HTML
  • L’envoi des emails, qui permet de programmer les campagnes, de choisir les destinataires, et de respecter les règles de délivrabilité
  • Le suivi des emails, qui permet de vérifier l’état des envois, de gérer les rebonds, les erreurs, et les désabonnements
  • L’analyse des emails, qui permet de mesurer les performances des campagnes, en utilisant des tableaux de bord, des rapports, et des statistiques

Parmi les outils et les plateformes d’emailing les plus populaires, on peut citer Mailchimp ou Sendinblue, qui proposent des solutions simples et intuitives, adaptées aux débutants comme aux experts. Mailchimp est l’un des leaders du marché, avec plus de 12 millions d’utilisateurs dans le monde. Il offre un plan gratuit jusqu’à 2 000 contacts et 12 000 emails par mois, ainsi que des plans payants à partir de 9,99 euros par mois. Mailchimp permet de créer des campagnes d’emailing, mais aussi de SMS, de réseaux sociaux (SMO), ou de publicité en ligne.

Lire aussi  Les 12 Experts du SEO Essentiels en 2024
sendinblue plateforme

Sendinblue (connu sous le nom Brevo maintenant) est une plateforme française, qui compte plus de 80 000 utilisateurs dans le monde. Elle offre un plan gratuit jusqu’à 300 emails par jour, ainsi que des plans payants à partir de 19 euros par mois. Sendinblue permet de créer des campagnes d’emailing, mais aussi de SMS, de chat (chabots, Livechat, whatsApp…etc.), ou de CRM.

Les règles juridiques et éthiques liées à l’emailing

Les règles juridiques et éthiques liées à l’emailing sont des normes qui visent à protéger les droits et les intérêts des internautes, ainsi qu’à prévenir les abus et les spams. Elles sont définies par des lois, des directives, ou des organismes, comme :

  • Le RGPD (Règlement Général sur la Protection des Données), qui est une réglementation européenne qui s’applique depuis le 25 mai 2018, et qui vise à renforcer la protection des données personnelles des citoyens européens.

Le RGPD impose aux émetteurs d’emailing de respecter des principes comme la licéité, la transparence, la minimisation, la sécurité, ou la responsabilité. Il exige également le consentement explicite et éclairé des destinataires, ainsi que la possibilité de modifier ou de supprimer leurs données à tout moment. Le RGPD prévoit des sanctions pouvant aller jusqu’à 20 millions d’euros ou 4% du chiffre d’affaires annuel en cas de non-respect.

La CNIL (Commission Nationale de l’Informatique et des Libertés)
  • La CNIL (Commission Nationale de l’Informatique et des Libertés), qui est une autorité administrative indépendante française, qui veille au respect de la loi informatique et libertés, qui s’applique depuis le 6 janvier 1978, et qui a été modifiée par le RGPD. La CNIL contrôle et accompagne les acteurs de l’emailing, en leur fournissant des recommandations, des guides, ou des outils. La CNIL peut également sanctionner les manquements à la loi, en prononçant des avertissements, des mises en demeure, ou des amendes.

    Au Maroc, c’est la CNDP (Commission nationale de contrôle de la protection des données à caractère personnel), en Belgique connue sous le nom de l’Autorité de protection des données, en Allemagne la BfDI (Bundesbeauftragte für den Datenschutz und die Informationsfreiheit) et enfin en Espagne c’est l’Agence espagnole de protection des données (AEPD). Ces organismes que j’ai cité à titre d’exemple seulement veillent au respect des libertés et droits fondamentaux des individus en ce qui concerne le traitement des données personnelles.
Abderrahmane H
Abderrahmane Hhttps://www.ruedelatech.com
Je suis un passionné de technologie, du webmarketing, développement web et de l'informatique en générale. Avec plus de 20 ans d’expérience dans le domaine de l’informatique et du webmarketing , je partage mes connaissances à travers des articles high-tech, des guides pratiques et des astuces pour optimiser les performances des appareils numériques. En dehors du web, je suis un amateur de jeux rétro et un fervent défenseur de la cybersécurité.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

The reCAPTCHA verification period has expired. Please reload the page.

Les derniers articles d'actualité

Articles en relation

Maîtrisez le SEO sur WordPress : Les 5 meilleurs plugins pour booster votre visibilité en ligne

Dans le vaste univers du web, les systèmes de gestion de contenu (CMS) comme WordPress et PrestaShop jouent un rôle crucial en...

Emailing & délivrabilité en 2024 : s’adapter aux nouvelles règles de Gmail, Yahoo et Hotmail

L’univers de l’emailing est en constante évolution depuis des années, et 2024 marque un tournant décisif avec l’introduction...